métier de kinésithérapeute Apolline Mariette TA

SALLE DE KINE DANS UN HOPITAL

EXERCICE DE MANIPULATION DANS LA SALLE DE KINÉ

Les kinésithérapeutes sont des gens qui travaillent dans des hôpitaux et dans un cabinet libéral.
La nature du diplôme pour devenir kinésithérapeute peut être soit un diplôme national soit un diplôme d’état. La formation dure quatre ans. Le niveau terminal d’études est un bac + 5. Leurs patients sont des personnes âgées, handicapés, des nourrissons et des sportifs de haut niveau. Leur mission est plutôt de la rééducation.
Ils ont plusieurs missions :
• Limité la perte de mobilité ou de souplesse dans les différent zone du partie de corps
• rétablir la bonne mobilité des articulations ;
• corriger les mauvaises postures ;salle de kiné
• soulager des douleurs ;
• prévenir les récidives ;
• proposer des solutions pour aider les patients à surmonter leur handicap.
Il faut posséder une bonne résistance physique.

Il doit être en mesure parfois de les soulever, et bien souvent de les masser vigoureusement.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

AMP Aide médico-psychologique (Moelijeka) Qu'est ce que le métier d'aide médico-psychologique ?

Aide médico-psychologique

Son rôles :

On voit une A.M.P entrain d'accompagner un jeune homme en situation d'handicap

Photo d’une A.M.P qui accompagne un jeune homme en situation d’handicape

Intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important dans les actes de la vie quotidien (se laver, s’habiller, à manger, etc.…).

 

Ayant le goût du contact, une bonne capacité d’écoute, un intérêt certain pour les activités de la vie quotidienne, une résistance physique et nerveuse à toute épreuve constitue des atouts indispensables pour faire ce métier.
Tout en travaillent avec un équipe pluridisciplinaire avec les différents professionnels avec qui elle s’entretient régulièrement pour les transmissions général de ces patients, en fonction de la pathologie et les problèmes rencontrés et selon la structure dans la quelles, elle se trouve.
Elle est aussi en contacte avec les services sociaux avec lesquels elle fait le lien et les différents familles de ces patients.
L’A.M.P aide médico-psychologique cherche à établir une relation individuelle et une communication par la parole ou par les gestes.
Son rôle est aussi de les éveiller et de les distraire. Par sa présence régulière, elle apporte soutien et réconfort.
Elle les accompagne également dans des sorties elle peut s’occuper de personnes âgées dépendantes. Elle les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne, un peut près pareille que l’aide soignant c’est un métier très féminisé mais avec de plus en plus d’hommes à travailler dans se secteur d’activité.

On voit une A.M.P et une personne âgées entrain de parler

Photo d’une A.M.P en communication avec une personne âgées

On observe une AMP entrain de communiqué avec une petite fille

Une A.M.P avec une petite fille

Elle travaille aussi auprès des enfants, tout en jouent un rôle éducatif. Elle cherche à stimuler leur attention, à développer leurs capacités d’expression. Elle leur propose des activités diverses et variées, peinture, musique, dense, jeux de société et autres…

 

L’aide médico-psychologique est considéré comme faisant partie des psychologues, psychanalystes, psychothérapeutes
Son salaire peut varier, selon son domaine d’activité et son ancienneté.
Soit un salaire brut qui peut aller jusqu’à 1594 euros.

Ils existent 3 types de formation pour devenir A.M.P.

La formation initiale

L’élève A.M.P peut effecteur sa formation à temps plein, si elle a un statut d’étudiant ou de demandeur d’emploi. Le financement de la formation est intégralement à la charge de l’A.M.P. Toutefois, il faut savoir que de plus en plus d’écoles refusent les personnes en formation initiale ou demandent des garanties de paiement, en raison du coût élevé de celle-ci. Elle peut tout de même faire une demande d’aide de financement auprès de Pôle emploi ou du Conseil régional.

La formation en alternance

La formation en alternance pour devenir A.M.P est la solution la plus prisée pour consolider son expérience professionnelle et financer sa formation à la fois. L’élève A.M.P est embauchée au sein d’une structure, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage.

Le contrat de professionnalisation: est réservé aux jeunes de moins de 26 ans ou aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans. La rémunération est indexée sur l’âge et le niveau de qualification de la future A.M.P.

Le contrat d’apprentissage:

Est destiné aux personnes de moins de 26 ans. La future A.M.P est encadrée par un centre de formation des apprentis (C.F.A), formée par l’institut de formation et le lieu d’embauche. La durée de la formation est variable (entre 1 et 3 ans).

La formation professionnelle

Le diplôme d’A.M.P n’existe que depuis 2006 et bon nombre de professionnelles exercent cette profession, sans qualification. Sur demande de l’employeur ou de la personne, cette dernière peut accéder à la formation d’A.M.P pour le biais du congé individuel de formation (C.I.F), du plan individuel de formation ou encore de la validation des acquis d’expérience (V.A.E). L’entreprise assure le financement de la formation et la future A.M.P conserve son salaire, au cours de sa formation.
Définition des sigles :

A.M.P : Aide médico-psychologique.
C.F.A : Centre de formation d’apprentis.
V.A.E : Validation des acquis de l’expérience.
C.I.F : Congé individuel de formation.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Armée de Terre

S'engager dans l'armée

Campagne publicitaire

Qu’est ce que le métier de militaires ?
Militaire c’est protéger, Servir, Défendre sa Nations avec risque d’y laisser sa vie. Ils vont au combat pour aider les populations et les pays en guerre ou en tensions. Leurs principales missions sont :
–    Maintenir la paix dans un pays.
–    Défendre un territoire.
–    Participer aux alertes de sécurité et d’information.

Quel sont les qualités pour être un bon soldat ?
Les qualités importantes dans le métier de l’armée pour être un bon soldat sont :
–    Le respect est primordial pour pouvoir rentrer dans l’armée, respecter ses coéquipiers, ses adjudants.
–    Le courage est également important, il faut avoir du courage pour aller combattre et risquer sa vie, sans perdre le contrôle de sois même.
–    La disponibilité car ils peuvent être appelés à tout moment pour partir faire des missions à l’étranger.
–    La solidarité est une qualité importante, ce soutenir et venir en aide à une population dans le besoin ou venir en aide à un coéquipier en détresse.
–    La volonté, être militaire est un métier où il faut avoir de la volonté c’est un métier dur car il faux avoir de l’endurance et supporter tout le stress et la pression des supérieurs.

Recrutement de 15000 postes

Campagne de Recrutement

Faut-il avoir un diplôme pour rentrer dans l’armée ?
On peut rentrer dans l’armée même si nous n’avons pas de diplôme, il faut juste réussir les tests de recrutement. Certains postes dans l’armée ont besoin d’un diplôme et l’armée peut proposer des formations.

 

Margaux Hamon.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La chance pour les « fous », les unités pour malades difficiles

Les unités  pour malades difficiles sont des établissements psychiatriques sécurisé qui accueillent des malades psychiatriques qui ne peuvent plus être soigné dans un service psychiatrique classique ou qui sont reconnus irresponsable par la justice et qui représente un danger pour eux-mêmes ou/et pour autrui.

Exemple d’UMD à Vinatier

La schizophrénie

Les malades sont atteints de pathologies mentales aigües. Plupart des patients accueillis sont atteints schizophrénie paranoïde, de paranoïa, de personnalités perverses et sont psychotiques.Les équipes de soignants en UMD se compose d’infirmiers, d’aides soignants, de psychiatres, d’assistantes sociales, d’ergothérapeutes et d’éducateurs, tous ont dû effectuer un stage pour apprendre à se libérer de certaines situations si le patient devient violent. Pour eux connaitre la pathologie des patients est primordial pour adapter leur comportement envers eux.

Lors de l’entrée d’un patient il est directement mis en chambre d’isolement, quatre murs nus, un lit et une caméra branchée en permanence afin que les soignants puissent prendre connaissance des symptômes, il y passe au moins 24 heures. Lors de son entrée dans l’unité son traitement est diminué pour affiner son diagnostique. Pour garder un minimum de cohérence avec le monde extérieur les patients peuvent pratiquer des activités inspirés de la psychothérapie institutionnelle en groupe comme des groupes de parole, de la cuisine, vidéo..et individuel comme des échecs, entretien.. Ils font aussi du sport, de la psychomotricité, des ateliers d’ergothérapies et des sorties thérapeuthiques comme aller au marché pour renouer contact avec la réalité.

Lorsque les patients sont stables et que la violence est écarté les soignants, avec les patients, peuvent travailler sur un retour en service de secteur car les patients ne passent pas de l’UMD à la vie extérieur directement.

MONNIER Loane

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le role d’une aide soignante en EHPAD

 

L’aide soignante à une place  très importante  pour la personnes âgées, elle assiste les résidents dans les actes de la vie quotidienne. Elle est très proche de la personne âgées car elle les aides dans les taches de la vie quotidienne. Elle est indispensable pour le bien être du résident. L’aide soignante effectue des taches d’hygiène et de confort . Sa mission principale  est l’accompagnement des personnes âgées  dans les actes de la vie quotidienne.

Ses missions sont:

L’aide aux repas , l’aide a l’habillage, l’aide a la toilette, les manipulations ( lever , coucher…), entretien des lits changer la literie, proposition d’animations et participation avec les résidents( visite , repas de noël, snozelen( relaxation) , jeux de société, cuisine, loto ) , la prise des température, les pesées, la distribution des médicaments qui sont déjà préparer par l’infirmière avec son accord , transmission orale et écrite sur PC , écoute de la famille du résidents , prise de rendez-vous, aide aux lever , aide aux coucher, elle doivent stimuler les personnes , aide pour se déplacer. Elle doit maintenir leurs autonomie.

Les qualité de ce métier sont : Etre à l’écoute, dynamique, organisée, patiente, avoir le sens de l’observation et une bonne forme physique.

Formations aide soignante: C’est une diplôme d ‘etat. Il faut passer le concours aide soignante en IFAS ( INSTITUT DE  SOINS EN FORMATION AIDE SOIGNANTE ) ou IFSO ( institut de Formation Santé de l’Ouest)  Une fois reçu au concours la formation dure 10 mois.

6 mois pour les personnes ayant choisis  la liste 3 pour les bac pro service aux personnes et aux territoires

 

GUILLOTEL Mathilde

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

devenir assistante sociale Célia Ramaré

                  Être une  assistante sociale

                                                 Afficher l'image d'origine

 

Qu’es-ce qu’une assistante Sociale ?

Une assistante sociale aide et soutient les personnes qui rencontrent des difficultés sociales très diverses (demande de logement, manque de revenus, violences conjugales, enfants en danger…)

A quoi sert-elle ?
95% des cas l’Assistante sociale est une femme, elle est en contacte avec plusieurs publics différents (enfants, adolescent, adultes ou même personne âgées).
Elle aide et soutien les personnes qui rencontre des difficultés divers

Ex : manque de revenue, violence conjugales, demande de logements, enfants en danger)

L’assistante Sociale accompagne les personnes tout au long de leurs démarches.
Elle sera la pour les aidés a trouver différentes aides pour ensuite résoudre les problèmes de la vie quotidienne consternants leurs besoins.

    Les missions:

En contact direct avec des personnes en difficulté, l’assistante sociale, apporte des informations sur leurs droits aux prestations sociales.

Son rôle: 

Le métier d’assistante sociale consiste à :
• écouter les personnes reçues pour détecter les origines de leurs difficultés ;
• apporter du conseil ;
• proposer des solutions ;
• informer sur les droits sociaux, médicaux, d’accès au logement ou à la formation en vigueur ;
• jouer le rôle de médiateur ;
• se déplacer au domicile des personnes en difficulté ;
• soutenir et accompagner les personnes dans les démarches engagées;
• assurer des consultations de quartiers
• assurer la gestion des dossiers ;
• rédiger des comptes-rendus.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

Ce métier nécessite un grand sens du contact,et fait preuve d’une grande autonomie, elle doit aussi crée une relation de confiance tout en restant a sa place. Elle doit aussi savoir gérer son temps  pour répondre à de multiples demandes en parallèle.

Il faut beaucoup de maturité et un bon équilibre personnel pour affronter des situations difficile , il faut aussi faire face au réaction de mécontentement en restant calme.

Il faut être discret car on est tenue au secret professionnel

Quelle est la formation à suivre ?

Pour exercé le métier d’assistante sociale il faut être titulaire du diplôme d’état d’assistant de service social (DEASS).

Après avoir fait un BAC il faut passer des épreuve de  sélection déterminées par chaque école. Les non-bacheliers peuvent passer un examen de niveau permettant l’accès à la formation. Cette  examen se fait en 3 ans avec 14 semaine de stage .

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Tout savoir sur le métier ASEM

Agents

Spécialisé des

Écoles

Maternelles

 

 

En quoi consiste le métier ?
L’ASEM est une personne qui travaille dans les classes de maternelle auprès d’enfants de 2 à 6 ans. Elle s’occupe de l’hygiène des enfants, des locaux et du matériel servant aux enfants. L’ASEM ne travaille qu’en école privée tandis que l’ATSEM (agents territorial spécialisé des écoles maternelles) travaille dans les écoles publiques. Elle accueille les enfants et leurs parents le matin, elle rassure les enfants au moment du départ des parents. Les tâches d’une ASEM est très variées : habillage, déshabillage, accompagnement aux toilettes, lavage de mains, aide pendant les repas, coucher a l’heure de la sieste mais son rôle est également d’écouter, de câliner, de consoler, de rassurer et de soigner quand l’enfant ce fait mal. Elle aide l’enseignant(e) durant les activités de la classe mais aussi prépare et range le matériel tels que les pinceaux, la peinture, les ciseaux, la colle, etc. Elle participe à la décoration de la classe et à la préparation des fêtes, aux sorties de groupes. Beaucoup d’ASEM sont des femmes. Les ASEM étant en école privée sont donc dans l’enseignement catholique.

Comment devenir ASEM ?
 Pour devenir ASEM il faut passer un concours qui ce passe en deux épreuves. La première épreuve est un écrit d’admissibilité qui comprend un QCM avec différentes questions tels que les consignes élémentaires d’hygiène par exemple. Il est préférable d’avoir le CAP petite enfance lors de l’épreuve écrite. La seconde épreuve consiste à  passer un oral d’admission qui dure 15 minutes avec un jury de six personnes dont deux élus. Cette épreuve est notée de 0 à 20 puis multiplier par le coefficient donc l’épreuve compte double. Toute note inférieure à 7 sur 20 à l’épreuve d’admission entraine l’élimination du candidat, de plus un candidat ne peut être admis si la moyenne de ses notes est inférieures à 10 sur 20.
Certaines personnes ne commencent pas par un concours, préférant passer par des études avant et bien ce préparé. Dans ces cas la il existe le Baccalauréat professionnel SAPAT (services à la personne et aux territoires) et le CAP petite enfance. Ces diplômes n’annule pas le concours, il faut tout de même le passer pour devenir ASEM, mais ce concours ce prépare avec beaucoup de sérieux.  

Témoignage d’une ASEM
Comment préparer le CAP petite enfance et le concours ASEM ?
« La préparation n’est pas compliquée car l’écrit du concours ressemble à l’écrit du CAP petite enfance, les deux écrits parlent des  notions sur l’hygiène, la symbolique des produits d’entretiens. Par contre l’oral a été plus difficile, il y a différente questions. Tout d’abord ils nous demandent pourquoi nous voulons faire ce travail, ce qui nous intéresse et on nous pose des questions sur les institutions, la vie d’équipe. Ce sont des questions de mise en pratique, comme par exemple : que faites-vous si vous avez un problème avec un collègue ? C’est une manière de détournée de demander : qui est le patron de qui ? J’ai également eu un entretien avec des élus, la secrétaire générale.
Le concours ASEM n’étant « réutilisable » que trois ans tout comme le concours ATSEM.
Lors de mon concours nous étions 400 à le passer, 127 ont réussi l’écrit et 70 ont été reçues. Certaines personnes avaient le BAC ou le BTS mais n’ont pas réussi pour autant, cela ne veut rien dire.
Comment se passe votre travail d’ASEM ?
C’est un travail très intéressant. Pour ma part je travaille avec des grandes sections, je fais tous les ateliers manuels : pâte à sel, peinture, bricolage pour Noël, préparation de gâteaux, et je m’occupe de leurs cahier. Dans notre école, nous avons un projet d’école autour de l’alimentation et du jardin. Mais cela dépend de chaque école, chacun à son projet d’école. »

Annabelle Loison

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Aide soignante Marlize

Le métier d’Aide Soignante

Objectifs
Réaliser des soins d’hygiène et de confort de la personne
Aider l’infirmier à la réalisation des soins
Assurer l’entretien de l’environnement immédiat de la personne et la réfection des lits
Entretenir le matériel de soins
Transmettre ses observations par oral et écrit pour maintenir une continuité des soins
Accueillir, informer et accompagner les personnes et leur entourage
Accueillir et accompagner des stagiaires en formation.
Être à l’écoute des personnes, les garder en sécurité

Salaire
Le salaire de l’aide-soignant varie en fonction de plusieurs critères comme le type de contrat, l’échelon d’ancienneté, les primes possibles, les postes de nuits, et de week-end mais aussi le type de service et les structures des soins, qu’elles soient privées ou publiques.
Le graphique ci-après reprend les données statistiques des salaires mensuels nets des AS. Ainsi, 5 % d’entre eux toucheraient plus de 2.000€
Le salaire du débutant est le SMIC.

Compétences
Il faut savoir être patient, polyvalent, avoir du relationnel de la réactivité, de l’empathie, de la logique, être à l’écoute, et surtout efficace, être rassurant, sociable.
Il faut être équilibré car le contact avec la maladie et la mort demande une grosse résistance nerveuse et psychologique.
Méthodique car il faut ranger les chambres faire les lits, maintenir un horaire régulier pour les repas.
Il faut également avoir le sens de l’orientation, du travail. Avoir le sens du travail en équipe, de l’organisation
Avoir une bonne communication écrite et orale
Respecter les habitudes de vie de chacun
Savoir identifier les besoins fondamentaux de la personne

Oui, il y a des écoles pour devenir aide soignante !

On peut devenir aide soignante en passant le diplôme d’état d’aide soignant (DEAS) dans un Institut de Formation des Aides soignants (IFAS). Il y en a partout en France. La formation dure 10 mois avec des stages. Vous ferez 35h/semaine. Il faut être âgée d’au minimum 17ans. Le concours se compose d’une épreuve d’admissibilité et d’une épreuve oral d’admission.
Ce sont des écoles spécialisées payante, entre 700 et 2000euros.
Au bout de 3ans d’expérience dans le métier un aide soignant peut se présenter au concours IFSI pour devenir infirmier.
https://www.espace-concours.fr/liste-aide-soignante.php

Les différentes évolutions

-Aide médico-psychologique (AMP)
-Auxiliaire de vie sociale (AVS)
-Auxiliaire de puériculture (AP)
-Infirmier

Le métier d’aide soignant ne se limite pas à travailler dans un hôpital, une clinique ou dans une maison de retraite. Effectivement, on peut devenir aide soignant à domicile et c’est un secteur qui recrute de plus en plus avec une population de plus en plus agée

Marlize TREMEDET

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le service civique

Le service civique c’est quoi?

C’est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, il est ouvert aux jeunes  de 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap. Accessible sans condition de diplôme, le Service Civique est indemnisé entre 470€ et 550 € et s’effectue en France ou à l’étranger.

C’est un engagement d’une durée de 6 à 12 mois, ou l’on effectue une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires par l’Etat pour la nation : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, intervention d’urgence;
Ce sont des semaines d’une durée minimum de 24 heures hebdomadaires, indemnisée et prise en charge par l’État et d’un soutien complémentaire, en nature ou argent, pris en charge par la structure d’accueil moyennant les 100€; ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé par l’État;

Où effectuer son service civique?

Les actions de services civiques peuvent être effectué auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’étranger.

Les objectifs du services civiques?

L‘objectif de l’engagement au Service Civique est de proposer aux jeunes un nouveau cadre d’engagement qu’il leur apporteront beaucoup de bienfaits, ils pourront gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, citoyen et professionnel. Le Service Civique est avant tout une étape de vie d’éducation citoyenne par l’action, il se doit d’être accessible à tous les jeunes, quelles que soient leur formation ou leurs difficultés antérieures. Il ne faut pas oublier que le service civique n’est pas un stage.

L’accueil d’un volontaire en Service Civique doit avant tout être pensé comme la rencontre entre un projet relevant de l’intérêt général, porté par une collectivité ou une association, et un projet personnel d’engagement d’un jeune.

Seuls les organismes agréés par l’Agence du Service Civique ou ses délégués territoriaux peuvent accueillir des volontaires en Service Civique.

Comment y accéder?

Pour devenir volontaire vous devez vous inscrire sur le site du service civique.

Une fois sur le site vous pourrez télécharger un document résumant vos expériences afin de pouvoir postuler à plusieurs reprise avec le même document. Dans votre espace un tableau vous indiquera pour quelles missions vous avez candidaté, et leur description en détail (organisme, mission, contacte…). Ce tableau vous permet de savoir ou en sont vos candidatures (retenu, non-retenu, relancé, en attente).

Quelques information utiles…

 

Le service civique comporte de lois: le volontaire ne doit pas exercer de taches administratives et logistique liées au fonctionnement de la structure (secrétariat, standard, gestion de l’informatique.

Le service civique a plusieurs site web et un chaine youtube.

 

 

Sophie Anezo

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le Métier d’animateur/ animatrice CADIO Aurélie

Le métier d’animateur/ animatrice socioculturel

L’animateur socioculturel exerce auprès des établissements accueillant des enfants, des personnes âgés ou des personnes en situation de handicap.
Il doit animer des ateliers et des activités, adapté aux personnes qu’il encadre, afin de les distraire et qu’elles s’épanouissent quotidiennement.

On peut accéder au métier part plusieurs diplôme :

CAP ou équivalent :
– Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien option loisirs de pleine nature
– Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien option loisirs du jeune et de l’enfant
– Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien option loisirs tout public dans les sites et structures d’accueil collectives

BAC ou équivalent :
– Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité animation culturelle
– Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité loisirs tous publics
– Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité techniques de l’information et de la communication.

Après le BAC :
Niveau BAC +2 :  – DUT carrières sociales                                                                                                                                                 – DEUST animation et gestion des activités sportives et culturelles                                                                                                                                                        – Diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité socio-éducative ou culturelle.
Niveau BAC  +3 : – Licences pro métiers de l’animation sociale, socio-éducative et socioculturelle.

Autre compétences :
L’animateur doit être créatif, curieux, dynamique, sociable, communicant, avoir le sens des responsabilités, être pédagogique et surtout savoir s’adapter. Il aura besoin de beaucoup d’énergie pour encadrer certains groupes (adolescent). Il doit être attentif, être a l’écoute et dialoguer afin de construire des projets intéressants.

Le métier :

Les activités :
Il faut prévoir des activités adapté à l’âge des individus mais aussi à leurs capacités. Pour cela il faut repérer les besoins, les difficultés. Il prend le temps d’écouter et d’adapter ses animations. Avoir des activités diverses afin de favoriser la sociabilisassions, l’épanouissement et d’apporter une distraction au quotidien des personnes.


Publics jeune :
L’animateur peut organiser et suivre des projets d’accompagnement scolaire et des activités périscolaires.

Autres publics :
Il peut organiser en maison de retraite des activités intellectuelle et physique en fonction de l’autonomie des personnes et de leur envie.

Les lieux où exercer le métier d’animateur :
L’animateur socioculturel travaille souvent au sein d’une petite équipe encadrée par un responsable d’animation. Il peut être en relation avec divers partenaires tel que des associations, les services municipaux, les missions locales d’insertion, les caisses d’allocations familiales.
Certains sont employés par des structures dépendant de collectivités territoriales ou des services municipaux.
Il peut aussi exercer au sein d’établissements sociaux et médico-sociaux, tel que les maisons de retraire, les foyers de travailleurs et les centres d’accueil. Trois publics sont particulièrement concernés : petite enfance, personnes âgées et personnes en situation de handicap.

La rémunération :
Le salaire mensuel brut d’un animateur socioculturel est d’environ 1660€ en début de carrière et de 2782€ en fin de carrière.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire